L'Anjou Agricole 24 octobre 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Nicolas Hulot veut « programmer la sortie de l'ensemble des pesticides à terme »

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Jennifer Jacquemart/PE

Dans une interview radio ce matin Nicolas Hulot a jugé qu'avec l'autorisation de nouveaux insecticides, "on est pris d'assaut de tous les côtés". Concernant les 2 insecticides à base de sulfoxaflor, il a rappelé que l'Anses est une agence indépendante, tout en précisant qu'il faisait confiance à l'Anses : "d'ici 3 mois, elle me trouvera des arguments pour les interdire, comme les autres néonicotinoïdes". Et d'une façon plus générale, "la meilleure manière, c'est de programmer la sortie de l'ensemble des insecticides, pesticides à terme. Il y a maintenant des alternatives. Il y a d'autres pratiques probables". Quant au glyphosate, "on pourrait l'autoriser pour 3 ans, et regarder tout ce qu'on peut trouver comme alternative."

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Je respecte le processus démocratique, mais je pense profondément que ce n’est pas le bon véhicule

Interrogé au Space, sur le Référendum d’initiative partagée pour les animaux, le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie a répondu qu’il ne s’agissait pas du “bon vehicule” politique

Le chiffre de la semaine
14 746
Chasseurs dans le Maine-et-Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui