L'Anjou Agricole 13 octobre 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Nouvel accord tripartite pour soutenir la filière

Mardi 11 octobre, Système U, l’association des producteurs laitiers du bassin Centre et la laiterie de Saint-Denis-de-l’Hôtel (LSDH) ont signé un accord valorisant pour les 3 ans à venir le lait de consommation Bleu-blanc-coeur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

En juillet dernier, Système U signait un partenariat avec la coopérative Sodiaal. Mardi 11 octobre, en s’engageant auprès de LSDH et ses producteurs de lait, il scelle sa promesse de passer 100 % des volumes de lait UHT en bouteille de la marque U sous contractualisation. « On doit aller vers une forme d’intégration », déclare le PDG de Système U Serge Papin, venu conclure sur une exploitation des Mauges l’accord tripartite entre son enseigne, l’Association des producteurs laitiers du bassin Centre (APLBC) et la laiterie de Saint-Denis-de-l’Hôtel (LSDH), qui a un site à La Jubaudière. « Le modèle de l’avenir s’axera sur du long terme, de la négociation et de la transparence ». Rappelant l’exemplarité du groupe dans ce type de partenariat et notamment la contractualisation Cœur de gamme, la « radicalisation de la marque Système U », comme le souhaite Serge Papin, s’étend donc à la filière lait de consommation. « à recréer de la valeur, tout le monde y trouve son intérêt », spécifie-t-il. Les producteurs de l’APLBC ne le contrediront pas, au vu de la plus-value que l’insertion dans le label Bleu-blanc-coeur leur apporte : une valorisation maximale de 14 euros les 1 000 litres, en fonction des résultats.

 

Lire l'intégralité de l'article dans l'Anjou agricole du 14 octobre 2016.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Cette action de délation gratuite et sans fondement est indigne d’une organisation internationale comme Greenpeace.

s’indigne C. Morançais, présidente du Conseil régional, suite à une campagne de Greenpeace recensant de manière péjorative des fermes qui ne correspondent pas à leur vision de modèle agricole

Le chiffre de la semaine
1,20
Le 3 décembre, l’Assemblée nationale a confirmé une exonération de charges pour les employeurs de saisonniers agricoles, avec un seuil de 1,20 Smic pour 2019 et 2020.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui