L'Anjou Agricole 14 avril 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Nouvel élan pour Terra Botanica

La 6e saison du parc Terra Botanica s’est ouverte samedi 11 avril, à Angers, avec de nombreuses nouveautés, parmi lesquelles une montgolfière géante pour observer le paysage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Innovation 2015, la montgolfière géante pédagogique. A partir de juin, pour la somme de 2 euros, les visiteurs auront la possibilité de s’envoler au-dessus du parc, de la ville d’Angers et des Basses vallées angevines.
Innovation 2015, la montgolfière géante pédagogique. A partir de juin, pour la somme de 2 euros, les visiteurs auront la possibilité de s’envoler au-dessus du parc, de la ville d’Angers et des Basses vallées angevines. - © Terra Botanica

Endiguer la baisse de fréquentation du parc, tel est l’objectif de la nouvelle direction du parc Terra Botanica, qui vient de rouvrir ses portes, à Angers. L’objectif fixé par le parc est d’atteindre « 250 000 entrées d’ici 3 à 5 ans », objectif qui doit permettre d’assurer l’équilibre financier de la structure.

Ouvert en 2010, Terra Botanica a coûté 100 millions d’euros. En automne dernier, le Conseil général de Maine-et-Loire a voté une dotation exceptionnelle de 1,5 millions d’euros.

En fonction depuis début 2015, le nouveau directeur de Terra Botanica, Denis Griffon, ambitionne de faire du parc « un des hauts lieux des évènements du végétal ».
Un programme de conférences a été préparé pour cette année, avec : une conférence du botaniste Jean-Marie Pelt (le 18 mai) ; la semaine des hortensias d’Angers (du 5 au 13 juin), pendant laquelle des présentations d’hortensias rares auront lieu sur le parc ; des animations autour de la semaine Fraîch’attitude (les 20 et 21 juin) ; les vendanges de Terra Botanica (le 27 septembre) ; ou encore la Coupe de France des fleuristes (du 2 au 24 octobre), qiu se déroulera pour la première fois à Angers.

Lire l'intégralité de l'article dans l'Anjou agricole du 17 avril 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui