L'Anjou Agricole 28 avril 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

OGM : Bruxelles donne son feu vert à la commercialisation de 17 variétés

La Commission européenne a approuvé le 24 avril la mise sur le marché communautaire des 17 variétés OGM qui étaient en attente pour l’importation à des fins d’alimentation humaine et animale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
10 nouvelles variétés OGM et 7 variétés OGM renouvelées par la Commission européenne.
10 nouvelles variétés OGM et 7 variétés OGM renouvelées par la Commission européenne. - © AA

Bruxelles n’avait donné son feu vert à aucun OGM depuis fin 2013. Lors de la publication de sa proposition de renationalisation des autorisations d’utilisation des OGM le 20 avril, la Commission avait prévenu qu’elle débloquerait sous peu ces dossiers. Il s’agit de dix nouvelles variétés (un maïs, cinq sojas, un colza et trois coton) qui vont s’ajouter à la liste des 58 OGM actuellement autorisés dans l’UE, et du renouvellement de sept autres déjà autorisées (deux maïs, un colza et quatre cotons).

Xavier Beulin, président de la FNSEA.
Xavier Beulin, président de la FNSEA. - © AA

Dans un entretien avec Jean-Pierre Elkabach sur Europe 1, hier 27 avril, le président de la FNSEA Xavier Beulin a contesté le système d’autorisation des OGM en Europe qui laisse Bruxelles décider d’une autorisation générale d’importation et chaque pays membre libre d’interdire ou non des produits. A propos de l’autorisation de 17 OGM le 24 avril, il explique : « je suis contre le principe d’autoriser (les OGM) dans certains pays et pas dans d’autres. Il faut des règles communes en Europe. » Le président de la FNSEA demande « une Europe plus politique, plus stratégique et moins techno. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui