L'Anjou Agricole 14 décembre 2018 à 10h00 | Par AA

Olivier Traineau : “S’investir pour l’installation des jeunes”

Olivier Traineau, 32 ans, se présente pour la 1ère fois aux élections Chambre, sur la liste FDSEA-JA. L’aviculteur de Neuvy-en-Mauges se mobilise pour promouvoir l’installation et parler positivement du métier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Olivier Traineau, éleveur de poules pondeuses à Neuvy-en-Mauges (49). Le jeune agriculteur s’est positionné sur une production de plein air (code 1).
Olivier Traineau, éleveur de poules pondeuses à Neuvy-en-Mauges (49). Le jeune agriculteur s’est positionné sur une production de plein air (code 1). - © AA

Olivier Traineau est un jeune agriculteur bien occupé. Il fournit près de 20 000 œufs par jour à Noréa, la filière œufs de  Terrena et s’implique avec enthousiasme dans le syndicat JA 49. L’agriculteur a travaillé auparavant comme formulateur nutritionniste en Bretagne, au sein du groupe Avril-Sanders. Il s’est installé en 2015, en reprenant une exploitation de volailles de chair en hors cadre familial. L’exploitation se compose de 3 bâtiments de 800 m2 chacun et d’un parcours extérieur de 8 ha. Les bâtiments volailles de chair existants ont été conservés et un bâtiment neuf a été construit pour le ramassage et le stockage des œufs. « Mon installation, aidée, s’inscrit dans le cadre de la future reprise de l’élevage de poules pondeuses de mon père, sur la ferme voisine », explique Olivier Traineau.  L’objectif, anticiper le virage du marché des œufs de consommation.

Par volonté « d’être  en réseau avec les autres agriculteurs du territoire », Olivier Traineau a contacté, 6 mois après son installation, la cellule cantonale des Jeunes agriculteurs. C’est ainsi qu’il a été invité à participer, lors de l’hiver 2016-2017, à la formation “Agriculteurs de demain” (intitulée aujourd’hui “à l’aise et responsable”.) « J’y ai rencontré des JA impliqués au plan départemental et je suis entré dans le conseil d’administration de JA 49 », relate le jeune agriculteur. « Cette formation, c’est un véritable aspirateur à jeunes qui veulent s’engager », résume-t-il. Pour favoriser le renouvellement des générations en agriculture, il faut tenir un discours résolument « positif » sur le métier.
S.H.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Les ETA sont les plus équipées en outils d’agriculture de précision dans le monde agricole, en cours de conversion aux pratiques agroécologiques

a déclaré Gérard Napias, président de la FNEDT (Fédération nationale entrepreneurs des territoires) lors de la publication des résultats de l’enquête ADquation.

Le chiffre de la semaine
1 044
Ce sont le nombre d'appels de demande d'enlèvement recensés par la Saria, le centre d'équarrissage, le vendredi 5 juillet suite à la canicule de fin juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui