La Haute-Loire Paysanne 07 mai 2020 à 10h00 | Par Suzanne MARION

On vend et répare toujours du matériel agricole !

Pour continuer à travailler et à assurer un service auprès des agriculteurs, les marchands de matériels ont dû s’adapter avec des mesures de sécurité.Un point avec Jean-Pierre Chapuis et Pierre-Emmanuel Faucon des établissements éponymes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les marchands de matériel agricole n'ont pas fermé leurs portes et continuent d'assurer leur service auprès des agriculteurs.
Les marchands de matériel agricole n'ont pas fermé leurs portes et continuent d'assurer leur service auprès des agriculteurs. - © HLP

Leur activité étant directement liée à l’agriculture, les marchands de matériels agricoles n’ont pas fermé leurs portes pour répondre au mieux aux besoins des agriculteurs. «On a poursuivi notre activité et c’est une chance énorme pour nous, au vu du nombre d’entreprises dans d’autres secteurs qui ont dû fermer» lance Jean-Pierre Chapuis directeur général des
Ets Chapuis installés sur 3 sites (Paulhaguet, Craponne-sur-Arzon et Solignac-sur-Loire) sur le département. Même point de vue   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Haute-Loire Paysanne

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Si des solutions techniques alternatives au désherbage chimique existent, elles ne sont pas encore adoptables par tous les arboriculteurs.

indique le CTIFL (centre technique), dans un communiqué du 26 mai

Le chiffre de la semaine
8,2 millions d'euros
Horticulture : dans le Maine-et-Loire, la destruction des plantes et fleurs, suite à la crise du Covid-19, a entrainé une perte de 8,2 millions d'euros (source FNPHP Grand Ouest)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui