L'Anjou Agricole 03 janvier 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Origine de la viande et du lait : l’étiquetage en vigueur depuis le 1er janvier 2017

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

L’obligation de l’étiquetage de l’origine des viandes et du lait dans les produits transformés est entrée en vigueur le 1er janvier 2017, sous forme d’expérimentation jusqu’au 31 décembre 2018. Cet étiquetage est ainsi obligatoire dès lors que le produit est constitué pour au moins 8 % de viande (sauf pour les produits à base de viande de cheval, de gibier ou de lapin), ou au moins 50 % de lait pour les produits laitiers, notamment le beurre, la crème, et les yaourts. Les industriels auront néanmoins jusqu’au 31 mars pour écouler leurs produits étiquetés avant l’entrée en vigueur du décret.

L’étiquetage doit ainsi mentionner le pays de naissance, d’élevage et d’abattage des animaux pour la viande, le pays de collecte et de transformation pour le lait. Au moins une étape doit être réalisée en France pour que le produit soit soumis à l’expérimentation, et toutes les étapes doivent être réalisées en France pour avoir le droit d’indiquer la mention “Origine : France”. «Il s’agit d’une opportunité majeure pour faire reconnaître la qualité des produits agricoles agroalimentaires français et d’une avancée concrète pour une meilleure information du consommateur qui bénéficiera ainsi d’une information équivalente à celle déjà obligatoire pour les viandes fraîches, les fruits et légumes frais ou encore le miel », a salué le ministre de l’Agriculture dans un communiqué, le 29 décembre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

L’ambition est de multiplier par 5 les surfaces de cultures associées à horizon 5 ans

a annoncé Terrena. La coopérative poursuit le déploiement des associations de cultures, en accueillant un séminaire du projet ReMIX, qui vise à généraliser cette pratique économe en intrants.

Le chiffre de la semaine
13 %
Agri-Éthique, présenté comme un pacte de commerce équitable 100 % origine France, affirme le 23 mai peser 173,6 M€ de ventes aux consommateurs en 2017 (+13 %) avec 45 références alimentaires.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui