L'Anjou Agricole 16 janvier 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

PAC: la FNSEA et le DBV (Allemagne) plaident ensemble pour un budget maintenu

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Commission européenne

«L'Agriculture européenne ne doit pas payer le prix du difficile contexte politique du Brexit et d'autres crises géopolitiques», plaident la FNSEA et le DBV dans un communiqué commun le 13 janvier, qui fait suite à la rencontre récente de leurs deux présidents. «Les agriculteurs ne devraient pas être pénalisés parce que l'UE est confrontée à de nouveaux défis, nécessitant le développement de nouvelles politiques communautaires. Le budget de la PAC doit donc être au minimum maintenu en termes réels», plaident-ils. Sur le contenu, les deux syndicats s'accordent pour dire qu'«au sein du 1er pilier de la PAC, les paiements directs sont une contribution essentielle à la sécurisation des revenus», mais qu'il faut réfléchir à des «outils de gestion des risques».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

L’Inra et l’Irstea devront fusionner en janvier 2020

ont annoncé le 17 octobre la ministre de la Recherche, Frédérique Vidal, et le nouveau ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume.

Le chiffre de la semaine
3 158 €
Lors de la vente de reproducteurs rouge des prés du Domaine des Rues à Chenillé-Changé, mercredi 17 octobre, 19 taureaux sur 26 ont trouvé preneur, pour un prix moyen de 3 158 euros.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui