L'Anjou Agricole 04 mai 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

PAC : Stéphane Le Foll annonce des contrôles pédagogiques

Stéphane Le Foll a annoncé des contrôles "pédagogiques" à la suite des déclarations PAC, le 30 avril au Congrès de la Fédération nationale ovine (FNO), en Alsace.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Stéphane Le Foll tente de calmer la tension sur les déclarations PAC, en proposant des contrôles pédagogiques.
Stéphane Le Foll tente de calmer la tension sur les déclarations PAC, en proposant des contrôles pédagogiques. - © AA

Le ministre a conforté " la responsabilité collective " des chambres d'agricultures, des centres de gestion et de tous les acteurs des différentes filières agricoles pour que " les déclarations se passent bien ".


Xavier Beulin avait interpellé le ministre quelques minutes auparavant expliquant qu'après deux jours de déclaration, il y avait " pas mal d'erreur sur les cartographies ". Les déclarations PAC sont effectivement possibles depuis le 27 avril. " On va probablement un peu ramer pour rentrer dans les délais ", a-t-il ajouté. Dans ce sens, il était " impératif que pour 2015, les contrôles soient pédagogiques et non sanctionnables ".


Serge Préveraud, président de la FNO, avait lui aussi demandé au ministre de les " aider à faire avaler la pilule des contrôles aux éleveurs ".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

[Nous faisons] l’amer constat que la guerre des prix se poursuit entre les enseignes de la grande distribution.

La FNSEA, les JA, l’Ania et Coop de France demandent à l’administration d’« intensifier » les contrôles et de publier les sanctions prises grâce au dispositif du “name and shame”.

Le chiffre de la semaine
220
Dans le Maine-et-Loire en 2018, 220 installations ont vu le jour, dont 117 avec les aides. Pour 450 départs.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui