L'Anjou Agricole 11 mai 2016 à 18h00 | Par L'Anjou Agricole

Pacte laitier : la FNPL prévoit une réunion de l’ensemble des acteurs fin mai

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Thierry Roquefeuil.
Thierry Roquefeuil. - © FNPL

« J’invite l’ensemble des acteurs du pacte laitier à refaire le point et comme l’État faisait partie de ces acteurs, je l’ai également invité », s’est exclamé Thierry Roquefeuil à la sortie de sa rencontre avec Stéphane Le Foll, le 10 mai. La réunion est prévue pour la fin mai et devrait permettre de faire un bilan sur la suite à donner à ce pacte, conclu il y a un peu moins d’un an entre les membres de la filière laitière, dans un contexte peu porteur pour 2016.

Du côté de l’Europe et de l’intervention, Stéphane Le Foll et Thierry Roquefeuil « sont sur la même longueur d’onde », selon ce dernier. Il évoque une Europe qui, en continuant de financer l’intervention, « continue de sponsoriser indirectement des entreprises de certains pays », mais ne résout pas les problèmes de surproduction. Lors de sa rencontre avec le ministre, il a également évoqué la problématique de l’interprofession. « L’interprofession de 2016 ne sera pas celle de 1974 », a-t-il spécifié, estimant qu’il fallait en revoir les règles de fonctionnement. Il a également évoqué les problèmes liés à la PAC et aux délais de paiement et a demandé à ce que l’État soutienne les éleveurs au travers des banques.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui