L'Anjou Agricole 21 octobre 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Paul Auffray dénonce le conservatisme du «microcosme porcin français»

Des propos tenus par le Président de la FNP (Fédération nationale porcine) lors d'une conférence organisée au Mans par l'Aftaa (alimentation animale).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Paul Auffray
Paul Auffray - © Actuagri

« Dès que vous exprimez une idée nouvelle, vous êtes systématiquement flingué, il va falloir que ça change », souhaite Paul Auffray, notamment au sujet de la contractualisation.


« Les groupements sont contre les démarches qualité, les contrats, le fonds porcin, mais quand il faut baisser les prix, ils sont là ! », estime-t-il. Parmi la dizaine de rapports produits sur la filière porcine depuis 2004, « je ne sais même pas si une seule proposition a été retenue », regrette-t-il. « Cela me désespère! ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Un agriculteur sur cinq n’a pas dégagé de revenu en 2017

Selon l’Insee, en 2017, 19,5 % des non-salariés agricoles imposés au réel ont déclaré des revenus nuls ou déficitaires, d’après une étude publiée le 7 novembre

Le chiffre de la semaine
69
C'est le nombre de solutions alternatives à l’utilisation de produits phytosanitaires proposées par l'association “Contrat de solutions”.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui