L'Anjou Agricole 30 août 2018 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Petite Angevine : les résultats du concours départemental blondes d'Aquitaine

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'élevage Rothureau, de Beaupréau-en-Mauges, a été beaucoup primé lors du concours, avec le prix d'élevage et deux prix de championnat.
L'élevage Rothureau, de Beaupréau-en-Mauges, a été beaucoup primé lors du concours, avec le prix d'élevage et deux prix de championnat. - © AA

Lundi 27 août 2018 a eu lieu, à l'occasion de la traditionnelle foire de la Petite Angevine, le concours départemental des blondes d'Aquitaine, à Beaupréau-en-Mauges.

La cinquantaine d'animaux présents a été départagée par un binome mayennais, Jean-Paul Galodé et Fernand Boittin.

Le géniteur le plus représenté fut Horfe, lequel a particulièrement brillé parmi les sections de génisses et dont l'une des filles est même sacrée championne suprême.

L'élevage Rothureau (Beaupréau-en-Mauges) décroche le prix d'élevage et deux prix de championnat. Le Gaec Lefort (Trémont) obtient le prix d'ensemble et le champion mâle appartient à nouveau au Gaec Lefèvre (Cléré-sur-Layon), avec encore un taureau qualifié station raciale.

Enfin, le Gaec Frémondière (Saint-Quentin-en-Mauges) décroche la palme, le championnat suprême, avec Nacrée, fille de Horfe et Luisante. Cette dernière est une fille d'Astérix (Titan) meilleur 1°pointage du Grand Ouest sur la dernière campagne avec 82A, fille de Docile (Léo) et petite fille de Thalassa (Malinois*Fougère).

A noter : le concours inter-régional Grand Ouest 2019 à Cholet, les 21 et 22 juin. Il sera alors de temps de fêter la musique, le jour le plus long et le plus blond...

Pour consulter l'ensemble des résultats du concours départemental : cliquer pour télécharger le PDF.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Les négociations commerciales en cours doivent aboutir à un niveau de valorisation des coûts qui prend en compte la hausse des charges de production pour les éleveurs caprins

demande Coop de France dans un communiqué de presse du 16 janvier.

Le chiffre de la semaine
989
En Pays-de-la-Loire, on recense 989 entreprises de travaux agricoles, dont 573 employeuses de main d'œuvre. Cela représente près de 6 000 actifs (2 400 ETP).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui