L'Anjou Agricole 08 septembre 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Phil Hogan dans le collimateur des JA

Sur le thème Phil Hogan « est introuvable », les Jeunes Agriculteurs (JA) fustigent l'attitude du Commissaire européen à l'Agriculture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
" Le commissaire s'est moqué de nous. Son aveuglement ultralibéral face à la crise est inacceptable ", dénonce les Jeunes agriculteurs.
" Le commissaire s'est moqué de nous. Son aveuglement ultralibéral face à la crise est inacceptable ", dénonce les Jeunes agriculteurs. - © AA

" Le Commissaire européen à l'Agriculture a eu à proposer aux agriculteurs qui manifestaient à Bruxelles que la mise en place d'un stockage privé, l'extension du paquet lait aux autres secteurs ou la promesse d'une levée des barrières à l'exportation des produits agricoles en Chine, au Japon ou en Colombie ", exprime ce jour le syndicat JA dans un communiqué.

 

" Nous ne sommes pas venus chercher un chèque à Bruxelles. Nous sommes venus réclamer des mesures structurelles pour le long terme : des mesures européennes pour anticiper et gérer les crises, des mesures pour sécuriser des jeunes agriculteurs. Personne ne nous a entendus ".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui