La Vie Charentaise 18 novembre 2019 à 09h00 | Par M.L.L.

Pierre Valantin sur les bancs de l’Ecole des Managers

Stagiaire à l’Ecole des Managers de la CCI Charente, Pierre Valantin suit une formation afin d’avoir toutes les clés pour reprendre un jour l’imprimerie familiale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pierre Valantin passe bientôt son examen oral à l’Ecole des Managers. Il travaille déjà à 4 mains avec sa mère Geneviève Valantin.
Pierre Valantin passe bientôt son examen oral à l’Ecole des Managers. Il travaille déjà à 4 mains avec sa mère Geneviève Valantin. - © M.L.L.

Un bac S en poche dans les années 2000, Pierre Valantin, 37 ans, s’est d’abord dirigé vers un DUT génie mécanique, avant de changer son fusil d’épaule. Lorsque la société Charles, créée en 1922, à L’Isle d’Espagnac, est rachetée par Geneviève Valantin en 2001, Pierre jongle entre ses cours et l’entreprise familiale dans laquelle il file un coup de main. « J’ai alors complètement changé de voie, j’ai passé un BTS industries graphiques puis j’ai travaillé dans l’atelier sur du pliage, de   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Vie Charentaise

la phrase de la semaine

J’aimerais voir 40 à 60 projets de demandes, donnez-nous des dossiers,

a fait savoir le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, aux responsables de la confédération des Vignerons indépendants, le 28 novembre, et quelques jours après les inondations dans le Sud.

Le chiffre de la semaine
350 à 400
salariés permettent chaque année de répondre aux besoins en remplacement de 800 à 900 agriculteurs dans le Maine-et-Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui