L'Anjou Agricole 23 avril 2018 à 09h00 | Par L'Anjou Agricole

PJLEGA : les députés retirent l’interdiction des œufs de poule en cage du texte de loi

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Réussir - Pascal Le Douarin

Alors que les députés de la Commission du développement durable avaient adopté l’amendement interdisant la vente d’œufs de poules en cage à partir de 2022, les députés de la commission des affaires économiques ont retirés systématiquement les amendements visant cette interdiction et ce quelle que soit son échéance. Le sous-amendement du rapporteur Jean-Baptiste Moreau qui reportait cette interdiction à 2028 a également été retiré. Le gouvernement et les députés LaRem souhaitent en premier lieu travailler avec la filière, qui fixera son échéancier. Dans le même sens, les amendements de la France insoumise sur l’interdiction de l’élevage en cage des lapins ont été rejetés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Je suis fâché après cette décision sur les maïs qui peuvent être importés d’Ukraine

a déclaré le président de l’AGPM (producteurs de maïs) Daniel Peyraube, le 26 novembre en AG.

Le chiffre de la semaine
100 millions
d'euros. C'est le montant du plan protéines végétales du Gouvernement pour doubler en 10 ans les surfaces de plantes riches en protéines

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui