L'Anjou Agricole 29 juillet 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Plan céréales: « il faut aller vite », martèle Orama.

Le plan d’aide au secteur des grandes cultures doit «aboutir plus vite», a déclaré le 28 juillet Orama, invitant aussi le gouvernement à la «cohérence» en matière de paiement redistributif.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Philippe Pinta, président d'Orama.
Philippe Pinta, président d'Orama. - © Actuagri

 

« C’est bien avant le début du mois d’octobre que devra être prêt le plan de soutien gouvernemental afin de lancer le nouveau cycle de production dans de bonnes conditions », insiste un communiqué.
Orama demande au gouvernement de « renoncer à augmenter comme prévu, au détriment des producteurs de grandes cultures, la part des aides de la Pac consacrées aux aides supplémentaires («paiements redistributifs») sur les 1ers ha ».
Notification doit en être faite à Bruxelles avant le 31 juillet.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui