L'Anjou Agricole 08 novembre 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

PLF 2017: le ministère de l'Agriculture détaille les objectifs pour la filière forêt-bois

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © J.-C. Gutner

Un des objectifs de la programmation du budget 2017 est d'aider à faire “décoller“ les GIEEF (regroupement volontaire de propriétaires forestiers privés), a-t-on appris lors de la Conférence des financeurs pour l'amont forestier à Paris, le 7 novembre. Ainsi, une enveloppe de 400 000 euros doit soutenir la constitution des dossiers GIEEF. Quatre autres objectifs ont été détaillés pour le secteur de la forêt et du bois : sécuriser le financement par le Feader (10,2 M€), accompagner la modernisation des scieries (1 M€), augmenter les crédits pour la génétique forestière et le changement climatique (1 M€) et réserver une enveloppe pour un appel à projets national sur les investissements innovants pour l'amont forestier (15 M€). Pour rappel, le budget 2017 pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt sera de 5,12 Md€, selon le PLF 2017 adopté en première lecture à l'Assemblée nationale le 3 novembre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Cette action de délation gratuite et sans fondement est indigne d’une organisation internationale comme Greenpeace.

s’indigne C. Morançais, présidente du Conseil régional, suite à une campagne de Greenpeace recensant de manière péjorative des fermes qui ne correspondent pas à leur vision de modèle agricole

Le chiffre de la semaine
1,20
Le 3 décembre, l’Assemblée nationale a confirmé une exonération de charges pour les employeurs de saisonniers agricoles, avec un seuil de 1,20 Smic pour 2019 et 2020.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui