L'Union Agricole 29 mai 2020 à 10h00 | Par Simon Huet

Pommes de terre transformées : 35 millions d’euros demandés.

Comme désormais de coutume, la section pomme de terre de la FNSEA 76 s’est réunie ce vendredi 15 mai par téléphone pour faire un large tour d’horizon de l’actualité de la filière. La crise sanitaire touche aussi la pomme de terre et principalement le marché de la transformation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La filière pomme de terre transformée cherche des marchés de dégagement pour écouler leurs stocks.
La filière pomme de terre transformée cherche des marchés de dégagement pour écouler leurs stocks. - © JC GUTNER

Avec la fermeture de la restauration hors foyer, les principaux acteurs industriels ont vu leurs débouchés se fermer et donc, les stocks de pomme de terre en attente de transformation, grossir. La filière estime ainsi que plus de 450 000 tonnes sont stockées en France. L’union nationale des producteurs de pomme de terre (UNPT) mène actuellement une enquête auprès de producteurs pour affiner au mieux cette estimation et ainsi se retourner vers les pouvoirs   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union Agricole

la phrase de la semaine

Victoire ! DxE condamné pour avoir tournéun reportage volé dans une exploitation agricole.

Cédric Henry, président de la FDSEA35

Le chiffre de la semaine
31,3
Pour la moisson 2020, le service de la statistique du ministère de l'Agriculture prévoit une récolte hexagonale de blétendre autour de 31,3 millions de tonnes, soitl’une des plus basses depuis l’an 2000.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui