L'Anjou Agricole 08 septembre 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Porc: l'écart entre les cours français et allemand s'amenuise

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

Alors que la cotation française du Marché du porc breton (MPB) se stabilise (+0,2 cent le kilo, le 7 septembre), la cotation allemande a fortement augmenté (+6 cents le kilo, le 2 septembre), après avoir déjà enregistré une hausse la semaine précédente (+3 cents le kilo). «Le prix payé éleveur est toujours inférieur au prix français mais l'écart s'est amenuisé», note le marché du porc breton (MPB) dans sa note de conjoncture parue le 7 septembre. C'est en partie à cause de cet écart que Cooperl et Bigard refusent de participer à la cotation du MPB, depuis le 10 août, estimant que cette dernière était trop élevée. En Europe, les abattages allemands ralentissent (-2,4% en têtes sur le mois d'août, «premier mois en retrait depuis le début 2015»), mais continuent leur essor en Espagne (+10,2% en juin, portant la progression du premier semestre 2015 à 7,79 %». Pour le MPB, «les orientations des prix dépendront de la capacité de ces deux pays à être encore plus présents sur les marchés du grand export».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

La durée minimale d’arrêt de travail est désormais portée de 2 à 8 semaines pour les travailleuses indépendantes et les exploitantes agricoles

ont annoncé la ministre de la Santé, le ministre de l’Agriculture et la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, dans un communiqué du 17 juin.

Le chiffre de la semaine
2,7
MILLIONS DE TONNES. tonnes. C’est la quantité de tourteaux de soja qui parcourent chaque année plus de 10 000 km, pour nourrir les animaux des élevages ligériens et bretons.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui