L'Anjou Agricole 05 septembre 2017 à 14h00 | Par L'Anjou Agricole

Porc : le marché de Plérin subit une baisse plus précoce qu'à l'accoutumée

Le cours du marché du porc breton (MPB) de Plérin a perdu 3,6 cents le kilo lors des deux séances de la semaine dernière (à 1,384€/kg), et plus de 10 cents depuis un mois et demi, rapporte le MPB dans sa dernière note de conjoncture parue le 4 septembre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

Les analystes du MPB s'étonnent de la précocité de cette baisse : « chacun cherche et avance une ou des explications à ces baisses de cours qui interviennent plus tôt dans la saison par rapport à la moyenne des années précédentes, le cours étant situé, il est vrai, beaucoup plus haut », commentent-ils. Traditionnellement le cours du porc fléchit à partir de septembre dans les pays du sud de l'Europe, avec le départ des estivants, la rentrée scolaire (budgets serrés) et la reprise de la production espagnole (baisse des températures).

 

Pour expliquer cette précocité, le MPB émet notamment l'hypothèse d'une baisse de la consommation française en 2017: les achats de porc frais en grande distribution sont en baisse de 13,1% sur la période du 10 juillet au 4 aout par rapport à 2016, selon le panel Kantar.


Par ailleurs le ministère de l'Agriculture vient de faire paraitre le 4 septembre, les derniers chiffres des abattages français de porcins ; ils sont « en repli prononcé » en glissement annuel : -3,3% en têtes et -3,4% en poid

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

L’Inra et l’Irstea devront fusionner en janvier 2020

ont annoncé le 17 octobre la ministre de la Recherche, Frédérique Vidal, et le nouveau ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume.

Le chiffre de la semaine
3 158 €
Lors de la vente de reproducteurs rouge des prés du Domaine des Rues à Chenillé-Changé, mercredi 17 octobre, 19 taureaux sur 26 ont trouvé preneur, pour un prix moyen de 3 158 euros.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui