L'Anjou Agricole 09 août 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Porc: les cours européens accordent un peu de stabilité aux producteurs

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

En Europe, « dans les pays majeurs de la production porcine, on attend peu d'évolution des cours avant la semaine du 15 août », constate le marché du porc breton (MPB) de Plérin, dans sa note de conjoncture le 8 août. Le cours du MPB est stable depuis un mois. Il affiche une très légère hausse de 0,01 euro le kilo entre le 7 juillet et le 4 août, pour atteindre 1,462 euro le kilo. Après un pic estival, la demande européenne de porc baisse traditionnellement à partir de la rentrée scolaire. Par ailleurs, le fort courant d'export, notamment vers l'Asie, donne quelques signes d'affaiblissement : « Les grands exportateurs européens que sont les Espagnols et les Allemands font état d'une forte concurrence américaine sur les marchés exports ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

La castration à vif des porcelets sera interdite fin 2021

a annoncé le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume, le 17 novembre. « Il faudra faire autre chose, il faudra une anesthésie », a-t-il précisé.

Le chiffre de la semaine
345
C'est le nombre de salariés qualifiés formés en 10 ans par le Geiq Agriqualif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui