L'Anjou Agricole 25 septembre 2015 à 16h00 | Par L'Anjou Agricole

Porc : les groupements demandent aux acheteurs de ne plus acheter à 1,4€/kg

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

Dans un communiqué paru le 24 septembre, les groupements bretons de producteurs de porcs de l'UGPVB demandent, «au vu du contexte des marchés en Europe, et dans l’objectif de conserver une cotation publique, transparente et équitable», aux «abatteurs acheteurs au cadran et liés à la distribution de ne plus acheter à 1,4 euro/kg, et ceci dès ce jeudi 24 septembre».

Cette décision intervient après l'annonce de Bigard, le 18 septembre, de ne plus suivre les cotations du marché du porc breton (MPB). Dans une note de blog parue le 24 septembre, Michel-Edouard Leclerc, dirigeant de l'enseigne Leclerc, dont les outils d'abattage Kermené soutenaient jusqu'ici les prix, a accepté la demande de l'UGPVB. « Nos confrères d’Intermarché semblent aussi de cet avis », estime-t-il. «Si on n'avait pas pris cette décision, c'était le dernier marché aujourd'hui», s'est justifié le président de l'UGPVB, Michel Bloc'h. «On souhaite que le marché refonctionne normalement. Si on continue dans cette voie, il n'y aura plus de marché, les opérateurs n'y viendront plus», a-t-il ajouté.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Nous portons une réflexion sur des dispositions spécifiques à l’agriculture urbaine dans le cadre du statut du fermage

a indiqué le Cese (Conseil économique, social et environnemental), dans un avis adopté le 12 juin, en vue de la future réforme du droit foncier rural.

Le chiffre de la semaine
400
c'est le nombre d'animaux qui se retrouveront au concours inter-régional de Blonde d'Aquitaine à Cholet le 21 et 22 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui