L'Anjou Agricole 21 juin 2018 à 12h00 | Par L'Anjou Agricole

Pour l’avenir, les Rouges se mobilisent

L’assemblée générale annuelle de la Sica Rouge des prés s’est déroulée mercredi 20 juin au Domaine des Rues, à Chenillé-Changé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Hervé Ménard (à droite) a été réélu pour une durée de 3 ans. Le directeur de la Sica Rouge des prés, Albéric Valais (à gauche) a, lui, annoncé sa réduction progressive d’activité.
Hervé Ménard (à droite) a été réélu pour une durée de 3 ans. Le directeur de la Sica Rouge des prés, Albéric Valais (à gauche) a, lui, annoncé sa réduction progressive d’activité. - © AA

L’année 2017, pour la Sica Rouge des prés, a été marquée  par un gros chantier : la réalisation d’un audit, « pour mettre à plat les spécificités, les attentes, les cohérences et incohérences mais aussi les forces et les faiblesses des structures Rouge des prés et Maine-
Anjou », explique le président de la Sica, Hervé Ménard. L’assemblée générale organisée le 20 juin au Domaine des Rues, à Chenillé-Changé, s’est donc construite autour de la présentation des différents pôles qui gravitent autour de l’administration pure. « Le but est de diversifier les activités car au vu de la taille de la race rouge des prés, l’activité génétique seule ne permet pas d’en vivre », précise le directeur Albéric Valais. (...)

Retrouvez l'intégralité de l'article dans l'Anjou agricole du vendredi 22 juin 2018.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Dans un contexte de perte de pouvoir du marché par les éleveurs, les CRP Bretagne, Pays-de-la-Loire et l’Union Normande des Groupements Porcs ont pris la décision de définir et porter conjointement un plan stratégique pour les éleveurs de porcs.

ont déclaré les organisations du Grand Ouest, dans un communiqué commun du 11 mars.

Le chiffre de la semaine
934
C'est le nombre de fermes biologiques ou en conversion dans le Maine-et-Loire, selon Sylvie Fradin-Rabouin, présidente du Gabb Anjou

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui