La Creuse Agricole 20 novembre 2019 à 07h00 | Par Sophie Chatenet

Pour que le roi des forêts ne vacille pas

Essence emblématique des massifs forestiers d’Auvergne-Rhône-Alpes, de l’Est, de Bourgogne, d’Occitanie… le sapin pectiné souffre d’un déficit de valorisation tandis que comme son cousin l’épicéa, les sécheresses répétées l’ont beaucoup affecté.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les arbres ou parties de houppier attaqués par le scolyte dépérissent et les aiguilles deviennent rouge-brun.
Les arbres ou parties de houppier attaqués par le scolyte dépérissent et les aiguilles deviennent rouge-brun. - © ONF

La fédération du bois Auvergne-Rhône-Alpes (Fibois) dresse régulièrement un état des lieux du potentiel sylvicole régional et bien au-delà. Dans ce cadre, elle a organisé dernièrement, à Clermont-Ferrand, avec ses confrères des régions Grand Est, Bourgogne-Franche-Comté et Occitanie, un colloque sur le sapin pectiné, appelé aussi sapin blanc. Moins connu que l’épicéa, ce résineux est pourtant la seconde essence la plus présente dans les forêts françaises.   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Creuse Agricole

la phrase de la semaine

J’aimerais voir 40 à 60 projets de demandes, donnez-nous des dossiers,

a fait savoir le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, aux responsables de la confédération des Vignerons indépendants, le 28 novembre, et quelques jours après les inondations dans le Sud.

Le chiffre de la semaine
350 à 400
salariés permettent chaque année de répondre aux besoins en remplacement de 800 à 900 agriculteurs dans le Maine-et-Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui