L'Union du Cantal 08 janvier 2020 à 16h00 | Par C. Fournier

Pour une école de qualité et accessible à tous

Éducation nationale et élus du Cantal ont signé lundi 6 janvier 2020 l’avenant n°2 à la convention “pour un aménagement du territoire scolaire cantalien”.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La signature par Isabelle Sima, préfet du Cantal, Karim Benmiloud, recteur de l’Académie de Clerm­ont-Ferrand, Christian Montin, président de l’AMF 15 et Bruno Faure, président du Conseil départemental.
La signature par Isabelle Sima, préfet du Cantal, Karim Benmiloud, recteur de l’Académie de Clerm­ont-Ferrand, Christian Montin, président de l’AMF 15 et Bruno Faure, président du Conseil départemental. - © UC

En 2013, répondant à une sollicitation de parlementaires du Cantal, le ministre de l’Éducation nationale évoquait une approche différente en termes d’élaboration de la carte scolaire et de répartition des moyens. En 2014, la première convention pour un aménagement du territoire scolaire cantalien était adoptée. Selon le rapport du sénateur Duran, “son acquis majeur est reconnu au niveau national comme étant une nouvelle logique de l’aménagement scolaire des zones rurales fragiles, où l’école   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union du Cantal

la phrase de la semaine

Jusqu’où ira le mépris des pouvoirs publics ? Les amendements demandant la revalorisation des petites retraites agricoles à un minimum de 85 % du Smic ont été rejetés avant même le débat à l’Assemblée nationale

s’interroge la FNSEA. Les amendements rejetés par le Gouvernement avaient pourtant réuni les faveurs des députés.

Le chiffre de la semaine
28,52 %
C'est le taux de participation dans le département aux élections MSA.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui