Le Paysan Tarnais 14 novembre 2019 à 08h00 | Par F. Roussel

Pragmatisme de rigueur pour les ovins d'Arterris

Riche de nombreux sujets, l’assemblée générale du groupement ovin s’est tenue le 8 novembre à Albi. Le contexte très difficile de l’année ne freine pas la quête de nouveaux relais de croissance.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Le Paysan Tarnais

La baisse de 2 % de la consommation de viande entre 2018 et 2019 affecte aussi la viande ovine. Chez Arterris, les volumes ont progressé de 3,7 % tous types de bêtes cumulés. Cependant, la forte concurrence a entamé la performance de certains segments du marchés notamment des agneaux standards. Marc Rolland, le président du bureau ovin, a annoncé une baisse de 7 %. Ce compartiment a pesé sur les résultats d’ensemble.

Sans   [...]

 

» Lire la suite sur le site Le Paysan Tarnais

la phrase de la semaine

J’aimerais voir 40 à 60 projets de demandes, donnez-nous des dossiers,

a fait savoir le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, aux responsables de la confédération des Vignerons indépendants, le 28 novembre, et quelques jours après les inondations dans le Sud.

Le chiffre de la semaine
350 à 400
salariés permettent chaque année de répondre aux besoins en remplacement de 800 à 900 agriculteurs dans le Maine-et-Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui