L'Anjou Agricole 27 mars 2014 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Prim’holstein - Les concours, une passion familiale

Les éleveurs se sont donné rendez-vous à la SCEA des Bords de Moine, à Saint-André-de-la Marche.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pascal Vigneron, à côté de Grace. Cette vache va participer le 11 avril à un Challenge France à épinal.
Pascal Vigneron, à côté de Grace. Cette vache va participer le 11 avril à un Challenge France à épinal. - © AA

 

Les parents, Michelle et Pascal Vigneron. Les deux fils et la fille. Toute une famille mobilisée pour faire concourir des prim’holsteins. “Notre sélection génétique est orientée vers des animaux typés concours”, explique Pascal Vigneron. Une belle morphologie, et suffisamment de corps pour valoriser les fourrages grossiers. L’éleveur de Saint-André-de-la-Marche envoie des animaux au concours départemental de Chemillé chaque année depuis les débuts, en 1995. “On a mis dix ans à ramener une plaque de prix de section”, se souvient-il. La persévérance a payé et aujourd’hui les vaches montent régulièrement sur les podiums. à Festi’élevage, au Space, au Printemps des génisses à Château-Gontier, à la Petite Angevine de Beaupréau, au Show Open génisses de Saint-étienne...  Une des vaches de l’élevage, BM échasse, championne jeune à Festi’élevage 2013, a été sacrée “Vache de l’année” par le groupement des éleveurs Prim’holstein 49. Elle ne défilera malheureusement plus sur les rings puisqu’elle est décédée en janvier suite à une maladie.

Un mois et demide préparation

Les enfants de la famille Vigneron et d’autres jeunes passionnés de prim’holstein contribuent à la réussite des concours par les soins apportés aux animaux. Pour l’assemblée générale, jeudi 20 mars, une dizaine de jeunes s’est chargée de mettre en valeur vaches et génisses : “cela fait un mois et demi que nous les préparons. Elles ont toutes été tondues et elles ont été lavées presque tous les jours”, explique Romain Vigneron, salarié en élevage. Une préparation digne d’une compétition.

S.H.

Médailles PH 49

Meilleur élevage en pointage : Florian Vigneron. Meilleurs
élevages en Isu : Bruno Groyer et Florent Poiron. Vache de
l’année 2013 : BM échasse.
Vingt-sept élevages avec une grande laitière (vache à plus de 100 000 litres de lait) ont également été récompensés (cliquez sur la pièce jointe ci-dessous pour connaître la liste).



Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Victoire ! DxE condamné pour avoir tournéun reportage volé dans une exploitation agricole.

Cédric Henry, président de la FDSEA35

Le chiffre de la semaine
31,3
Pour la moisson 2020, le service de la statistique du ministère de l'Agriculture prévoit une récolte hexagonale de blétendre autour de 31,3 millions de tonnes, soitl’une des plus basses depuis l’an 2000.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui