L'Anjou Agricole 20 juin 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Recul de la collecte de lait de vache (Agreste, avril 2016)

Agreste, l'organe de diffusion statistique du ministère de l'Agriculture, a publié le 17 juin des résultats de collecte sur avril montrant une baisse en lait de vache et brebis et une hausse en lait de chèvre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

« En avril 2016, la collecte de lait de vache recule de 1,1 % par rapport au mois d’avril 2015 », selon une note. Et d’ajouter que les sondages hebdomadaires de FranceAgriMer révèlent une stabilisation en mai : « la conjoncture n’est pas de nature à relancer la production ».

 

Les fabrications de produits laitiers de grande consommation sont pour la plupart orientées à la baisse, d’après Agreste. Seule la production de lait conditionné augmente en avril, de 4,4 %. Celle de crème conditionnée est stable. Les fabrications de fromages décrochent : de 8 % pour les fromages frais, de 5,9 % pour les pâtes pressées cuites, de 5 % pour les pâtes pressées non cuites, et de 3,2 % pour les pâtes molles.

 

Du côté des produits industriels, la production de matière grasse augmente de 2,1 % et celle de poudre de lait de 1,2 %. La collecte de lait de chèvre progresse de 3,4 % avec « une évolution hétérogène des fabrications de produits laitiers au lait de chèvre ». La collecte de lait de brebis recule de 3,8 %.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Aux pays des 1 000 fromages, il y a 1 000 modèles !

a expliqué Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, sur France Inter dans l’émission “L’Eco de l’été” samedi 25 juillet, sur le fait que l’agroécologie devienne le modèle de demain.

Le chiffre de la semaine
+ 15 %
En France, les importations de fruits frais ont atteint 464 000 tonnes (tous produits confondus), soit une hausse de 15 % par rapport à mai 2019.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui