L'Anjou Agricole 04 février 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Renforcer le rayonnement des vins de Loire

Le salon des vins de Loire s'est tenu du 2 au 4 février au parc des expositions d'Angers.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Cette année, la Levée de la Loire s'est joint au Salon des vins de Loire. Un espace dégustation de vins bio a donc été mis en place. © AA L'espace convivialité à la déco originale a permis aux acheteurs potentiels de se détendre. © AA Au stand du Château de La Varière, trônaient les nouveaux ligers obtenus la veille du salon des vins de Loire. Lors de l'inauguration, les officiels ont découvert le millésime 2014. "Ca va être une grande année", présage un vigneron à son stand. © AA

Avec 9 000 acheteurs préinscrits et plus de 500  vignerons exposants, le salon des vins de Loire a encore tenu ses promesses pendant trois jours. Du 2 au 4 février, au parc des expositions d'Angers, l'unique salon consacré aux vins du Val de Loire réservé aux professionnels a prouvé qu'« Angers constitue une place de marché de choix pour les vins du Val de Loire », constate Catherine Leblanc, la présidente du Parc des expositions, lors de l'inauguration du salon, le 2 février.

Et pour cette édition 2015, les vignerons sont satisfaits du millésime 2014 : « Après deux années de petites récoltes, nous avons plaisir à présenter un millésime extraordinaire », remarque Olivier Brault, représentant d'InterLoire.

Nouvel arrivant au salon, la Levée de la Loire, nom donné au salon des vins bio du Val de Loire. Les autres années, ce micro-salon se tenait sur une journée, aux Greniers Saint-Jean à Angers. Autre nouveauté cette année : les workshops, un espace de prospective avec des interventions courtes sur trois thèmes (consommation/marchés,  points de vente et vin 2.0).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Il est possible de conserver et restaurer la biodiversité avec les surfaces de production agricole

ont déclaré l’Inra et le CNRS dans une étude publiée dans la revue scientifique Pnas le 2 août.

Le chiffre de la semaine
650
C'est le nombre, par an, de chevaux de course résidant au Centre d’entraînement régional du galop de l’Ouest (Cergo) à Pouancé.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui