L'Anjou Agricole 13 mars 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Renouvellement du Bureau de la FRSEA Pays-de-la-Loire

Second mandat pour Jean-Marc Lézé, réélu président de la FRSEA Pays-de-la-Loire vendredi.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-Marc Lézé, président de la FRSEA Pays-de-la-Loire.
Jean-Marc Lézé, président de la FRSEA Pays-de-la-Loire. - © AA

 

Tous les trois ans, l’ensemble du réseau FNSEA se renouvelle par les élections de ses responsables du niveau communal au niveau national, en passant par les départements et la région. Le Conseil d’administration électif de la FRSEA des Pays-de-la-Loire a eu lieu vendredi 10 mars, en présence des nouveaux délégués des FD/FNSEA des 5 départements qui viennent de terminer leur propre processus électif.

Nouveau Bureau de la FRSEA Pays-de-la-Loire :

- Jean Marc Lézé (président de la FDSEA du Maine-et-Loire) - président de la FRSEA
- Brice Guyau (président de la FDSEA de Vendée) - secrétaire général
- Philippe Jehan (président de la FDSEA de Mayenne) - 1er vice-président
- Mickaël Trichet (président de la FNSEA de Loire-Atlantique) - vice-président
- Denis Pineau (président de la FDSEA de la Sarthe) - trésorier

Cette équipe est complétée par d’autres membres : Sylvie Douillard (85), Matthieu Herguais (49), Christiane Lambert (49), Joël Limouzin (85), Jacqueline Cottier (49) et Claude Cochonneau (72).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

La hausse des cours du blé préoccupe les meuniers

indique l’Association nationale de la meunerie française (ANMF)

Le chiffre de la semaine
254
MILLIONS D'EUROS.La justice américaine a condamné Monsanto à verser 254 millions d’euros à un jardinier, Dewayne Johnson, atteint d’un cancer incurable, après avoir utilisé des produits de la firme.