L'Anjou Agricole 13 septembre 2018 à 15h00 | Par L'Anjou Agricole

Rouge des prés, parthenaises : les Angevins brillent au Space

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le prix d'ensemble est attribué au Gaec de la Maison Guillemet (49) et à son impressionnante et "superbe présentation, montrant l'effort de dressage" de sept bovins.
Le prix d'ensemble est attribué au Gaec de la Maison Guillemet (49) et à son impressionnante et "superbe présentation, montrant l'effort de dressage" de sept bovins. - © Terra

Parthenaise : Havane, Impala et Icone, stars du National

La 32e édition du Space a mis à l'honneur pour la première fois la race parthenaise avec un concours national rassemblant 70 animaux triés sur le volet. La Bretagne a admiré cette allaitante "très bouchère" et aimé la couleur d'Havane, élevée par Denis Legeay à Trémentines, prix de synthèse femelle, et le panache d'Impala, champion taureau adulte. A souligner le très beau prix de championnat femelles suitées pour Icone récompensant le travail de Florian Morin, tout jeune éleveur de Cholet, avec une première participation tant au Space qu'au national Parthenaise et le prix d'ensemble au Gaec de la Maison Guillemet à Lys-Haut-Layon et à son impressionnante et "superbe présentation, montrant l'effort de dressage" de sept bovins. "Le potentiel est élevé, avec des animaux triés de très bonne qualité", résumait Vincent Sachot de la qualité des bovins livrés à son jugement.

 

Ivoire pèse sur la Rouge des Prés

Ivoire du Gaec de la Chauffetière dans le Maine-et-Loire confirme cette année encore sa suprématie en Rouge des Prés avec un nouveau titre de championne, à Rennes (35). Ils n'étaient que 15 animaux à faire le show durant près d'une heure sous les yeux de la juge Sylvie Salmon, éleveuse originaire de la Mayenne. Un effectif restreint mais de poids pour ces bovins viande issus de dix élevages dont cinq pour le seul Maine-et-Loire. Sacrée une nouvelle fois championne femelle adulte, Ivoire est revenue suitée, exprimant ses qualités maternelles au travers d'un prometteur petit veau. Mais pour cette fille d'Epoustoufl âgée de cinq ans, "ce qui fait toute la différence de cette vache qui a de la finesse d'os, de la longueur avec une rectitude de dos, c'est là qu'il y a le filet, et une belle attache de queue - énumérera la juge - c'est le poids, 1 037 kg".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

La seule méthode de substitution à cette molécule servant à la désinfection des sols en maraîchage est la désinfection à la vapeur.

a déclaré J. Rouchaussé, président de Légumes de France, suite à l’annonce par l’Anses du retrait des autorisations de mise sur le marché des produits phytos à base de métam-sodium

Le chiffre de la semaine
1er
Les Pays-de-la-Loire sont les 1er sur le plan national en production de viande bovine.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui