L'Anjou Agricole 04 août 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Russie: vers une récolte plus abondante que prévu (ministre)

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

La Russie est bien partie pour dépasser sa prévision de récolte de céréales, déjà élevée à 100 Mt, malgré la sécheresse qui frappe certaines régions et les difficultés causées par la crise économique, a indiqué, le 3 août, le ministre de l'Agriculture. «En cas de conditions météorologiques favorables, on peut parler de 1,5 à 2 Mt en plus», a précisé Alexandre Tkatchev lors d'une réunion avec le Premier ministre Dmitri Medvedev. Il a précisé que les exportations devraient représenter environ 30 Mt. En 2014, la Russie, l'un des principaux exportateurs de céréales, avait enregistré une récolte de 104 Mt, soit la deuxième plus abondante depuis la chute de l'URSS. Au 31 juillet, 39,1 Mt de céréales, dont 30,8 millions de tonnes de blé, avaient été moissonnés contre 48,2 Mt à la même date un an plus tôt, selon le ministère de l'Agriculture. Cette baisse s'explique surtout par le retard pris dans les travaux agricoles puisque les surfaces récoltées sont inférieures à l'an dernier alors que les rendements moyens sont très proches.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Si des solutions techniques alternatives au désherbage chimique existent, elles ne sont pas encore adoptables par tous les arboriculteurs.

indique le CTIFL (centre technique), dans un communiqué du 26 mai

Le chiffre de la semaine
8,2 millions d'euros
Horticulture : dans le Maine-et-Loire, la destruction des plantes et fleurs, suite à la crise du Covid-19, a entrainé une perte de 8,2 millions d'euros (source FNPHP Grand Ouest)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui