Le Réveil Lozère 06 novembre 2019 à 10h00 | Par Aurélie Pasquelin

S’installer en canards, ils ont osé

David et Serge Meissonnier ont décidé de s’installer en canards « prêts à gaver ». Une production peu présente sur le département mais qui permet au père comme au fils de bénéficier d’une bonne rémunération tout en limitant les périodes d’astreintes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Aurélie Pasquelin

Maraîchage, PPAM, transformation, porc en plein air… L’agriculture lozérienne se diversifie de plus en plus. Les jeunes qui font le choix de se lancer dans une production « originale » pour le territoire sont aussi de plus en plus nombreux. Parmi eux, on compte David Meissonnier officiellement installé depuis 1er avril 2017 en canards à Reilles, sur la commune de La Canourgue. Serge, son père, pluriactif salarié d’Unicor et exploitant de bovin viande et de chevaux, a fait le choix   [...]

 

» Lire la suite sur le site Le Réveil Lozère

la phrase de la semaine

Un agriculteur sur cinq n’a pas dégagé de revenu en 2017

Selon l’Insee, en 2017, 19,5 % des non-salariés agricoles imposés au réel ont déclaré des revenus nuls ou déficitaires, d’après une étude publiée le 7 novembre

Le chiffre de la semaine
69
C'est le nombre de solutions alternatives à l’utilisation de produits phytosanitaires proposées par l'association “Contrat de solutions”.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui