L'Anjou Agricole 27 mars 2018 à 10h00 | Par L'Anjou Agricole

Sébastien Lecornu présente 15 mesures pour accélérer la méthanisation

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

Sébastien Lecornu, secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique, a présenté le 26 mars 15 mesures du groupe de travail méthanisation pour « accélérer l’installation de projets de méthanisation ». Elles complètent les dispositifs de soutien mis en place par le ministère de l’Agriculture.

Parmi ces mesures, figure l’utilisation du bioGNV (le biogaz pour les véhicules) par les engins agricoles, mais aussi un soutien financier pour les méthaniseurs qui alimentent les bus et camions, dans le but de développer un nouvel usage direct local du biométhane, en particulier lorsqu'on est loin du réseau de gaz.

Le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert a salué ces avancées, qui s’inscrivent dans son plan d’action pour la bioéconomie présenté au Salon le 26 février, notamment la simplification des règles pour les petites installations.

La FNSEA a réagi le jour même en indiquant que les mesures telles que l'utilisation de biocarburant BioGNV pour les engins agricoles « sont à la hauteur de l'ambition gouvernementale » de lever des freins. Mais sur la proposition de rendre possible les mélanges d’intrants comme les boues de stations d’épuration et les biodéchets, la FNSEA « émet de fortes réserves » et participera activement au groupe de travail qui sera lancé sur le sujet.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

On ne couvre pas la réalité des coûts de production lorsque sont intégrés le coût réel du travail (2 Smic par UTH) et le coût du capital

constate Philippe Chalmin, président de l’Observatoire de la formation des prix et des marges (OFPM) lors de la présentation du nouveau rapport le 19 juin.

Le chiffre de la semaine
32 930
rongeurs aquatiques envahissants (ragondins et rats musqués) ont été piégés en 2017 par les bénévoles des Gdon et par l’Association des piégeurs de Maine-et-Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui