Loiret Agricole et Rural 25 mai 2018 à 16h00 | Par Olivier Joly

Sébastien Méry maïsiculteur dans l’âme

Installé à Chevannes, Sébastien Méry produit du maïs grain sur 45 ha. Nouvel administrateur de l’AGPM, il a participé récemment à sa première réunion.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sébastien Méry : « Défendre les intérêts des producteurs et informer le grand public sur la réalité de la culture du maïs. »
Sébastien Méry : « Défendre les intérêts des producteurs et informer le grand public sur la réalité de la culture du maïs. » - © Olivier Joly

«J’ai l’âme d’un maïsiculteur » déclare Sébastien Méry, producteur de maïs grain à Chevannes et administrateur de l’Association générale des Producteurs de Maïs (AGPM) depuis le début de l’année. Le professionnel adhère à la FDSEA depuis qu’il a repris l’exploitation de ses parents en 2010. « Afin de faire les choses dans les règles au moment de la transition », notre interlocuteur avait eu recours au service juridique de l’organisation syndicale et à AS Centre Loire pour la partie   [...]

 

» Lire la suite sur le site Loiret Agricole et Rural

la phrase de la semaine

Nous exigeons des dérogations pour les filières où les alternatives n’existent pas ou sont très insuffisantes

ont déclaré 7 organisations de producteurs suite à la publication le d’un décret définissant les substances actives de la famille des néonicotinoïdes.

Le chiffre de la semaine
700 000 km
de haies entretenues en France par des éleveurs et agriculteurs. Grâce à leur travail et leurs animaux, les sols stockent le carbone, les prairies permettent l’épuration des eaux et la biodiversité se conserve sur nos terres.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui