L'Anjou Agricole 16 juillet 2015 à 11h00 | Par L'Anjou Agricole

Sécheresse et canicule : vers des rendements en maïs «plutôt faibles»

Arvalis a indiqué le 15 juillet s’attendre à des rendements en maïs « plutôt faibles », alors qu’un nouvel épisode de fortes chaleurs était annoncé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

« Après des productions record ces dernières années, le maïs va sans doute fortement décrocher, a estimé le responsable maïs Gilles Espagnol. Les rendements seront plutôt faibles. » Un double phénomène affecte les cultures, puisqu’aux fortes chaleurs s’ajoute la sécheresse.

Premiers à dévisser, les maïs continentaux « souffrent beaucoup » en Rhône-Alpes, Centre, Alsace, d’après lui. « Même des zones irriguées se trouvent en grandes difficultés », a-t-il signalé.

La façade Ouest, notamment la Bretagne, fait exception avec des maïs en « meilleur état ». Dans le Sud Aquitaine, aux terres très fertiles, « un bon état végétatif est noté, mais qui n’augure pas le nombre de grains. » Si l’irrigation a permis à certains secteurs, comme la vallée de la Garonne, de « plutôt bien absorber le choc », les prévisions météo à quinze jours sont inquiétantes, a insisté Gilles Espagnol, sachant que « les réserves en eau diminuent, des arrêtés de restrictions de prélèvement sont pris, les lacs ont des niveaux faibles ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui