L'Union du Cantal 05 septembre 2018 à 15h00 | Par P.Olivieri

Sécheresse et loup, les hôtes indésirables de l’été agricole cantalien

Pas vraiment de trêve estivale pour les responsables FDSEAet Jeunes agriculteurs qui, dès le début du mois d’août, ont dû monter au front sur la sécheresse et les attaques de troupeaux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La rentrée syndicale n’en est pas vraiment une pour la FDSEA du Cantal qui a sonné l’alerte au cœur de l’été sur la sécheresse et le loup...

Joël Piganiol : “Effectivement, avec une situation, s’agissant de la sécheresse, qui s’est   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union du Cantal

la phrase de la semaine

5 % d’augmentation des tarifs de vente des produits laitiers aux distributeurs par les transformateurs permettraient d’atteindre le prix de revient moyen calculé par l’interprofession (396 euros/1 000 litres toutes primes confondues). À condition que ces 5 % soient identifi és en toute transparencedans les négociations commerciales. »

a réagi la FNPL suite à la déclaration du président du groupe Intermarché qui s’est engagé à « accepter des hausses de prix », réclamées par les industriels aux GMS

Le chiffre de la semaine
17 %
ENVIRON 200 VOLS ET INFRACTIONS ONT TOUCHÉ LES EXPLOITATIONS AGRICOLES, SOIT UNE BAISSE DE 17 % PAR RAPPORT À 2017.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui