Le Réveil Lozère 17 avril 2019 à 12h00 | Par Aurélie Pasquelin

Sécurité et sangliers au coeur de l'AG de la FDC 48

La fédération départementale des chasseurs de Lozère organisait samedi dernier son assemblée générale à la Halle Saint-Jean de Mende. Outre le tableau de chasse de la saison 2017-2018, les responsables de la fédération ont fait le point sur les dégâts de sanglier et la sécurité.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
« En raison de la prochaine réforme de la chasse, il est possible que les permis de chasser ne soient pas validés le 1er juillet mais quelques jours après », a indiqué André Thérond, président de la FDC 48.
« En raison de la prochaine réforme de la chasse, il est possible que les permis de chasser ne soient pas validés le 1er juillet mais quelques jours après », a indiqué André Thérond, président de la FDC 48. - © Aurélie Pasquelin

Moment important de l'année pour le monde de la chasse lozérien, l'assemblée générale de la fédération des chasseurs (FDC) de Lozère a cette année encore réuni plusieurs centaines de personnes sous la halle Saint-Jean de Mende. Rien d'étonnant à cela puisque le nombre de chasseurs sur le département est important : 6 857 chasseurs sur la saison 2017-2018. « La proportion de chasseurs par rapport à la population locale avoisine toujours les 10 %, a souligné Émile Fabre, secrétaire générale de   [...]

 

» Lire la suite sur le site Le Réveil Lozère

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Si des solutions techniques alternatives au désherbage chimique existent, elles ne sont pas encore adoptables par tous les arboriculteurs.

indique le CTIFL (centre technique), dans un communiqué du 26 mai

Le chiffre de la semaine
8,2 millions d'euros
Horticulture : dans le Maine-et-Loire, la destruction des plantes et fleurs, suite à la crise du Covid-19, a entrainé une perte de 8,2 millions d'euros (source FNPHP Grand Ouest)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui