L'Anjou Agricole 12 janvier 2015 à 15h00 | Par L'Anjou Agricole

Sénalia accuse -26 % d’activité en blé sur 2014-15, par manque de qualité

Le groupe Sénalia, qui exploite les terminaux céréaliers et agro-industriels du port de Rouen, accuse une forte baisse d’activité 2014-15 en blé, suite à une mauvaise qualité de récolte.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La part de blé fourrager est élevée par rapport à celle de meunier.
La part de blé fourrager est élevée par rapport à celle de meunier. - © AA

« On a beaucoup de retard d’exécution en blé, avec 934 000 t chargées depuis le début de la campagne, soit -26 % », a indiqué le directeur général Gilles Kindelberger en AG le 9 janvier. La part de fourrager, environ 600 000 t, est élevée par rapport à celle de meunier, d’à peu près 230 000 t. « Il faut éviter au maximum de reporter des volumes sur 2015-16 », a insisté le DG, laissant entendre une rétention chez les agriculteurs pour profiter de meilleurs prix . « Moins les stocks au 30 juin seront élevés, mieux ce sera pour la campagne suivante. » Une table ronde a souligné les efforts à porter sur la qualité. « En cette année d’augmentation des stocks, avec beaucoup de blé un peu partout, on n’a pas le choix : il faut produire de la qualité », a déclaré Thierry Barrois, président de section export au Synacomex (syndicat des exportateurs de céréales).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui