L'Anjou Agricole 09 avril 2018 à 16h00 | Par L'Anjou Agricole

Sénat : les commissions rendent leurs conclusions sur l’affaire Lactalis

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © L'agriculteur normand

Les commissions des affaires économiques et sociales du Sénat ont rendu publique vendredi 6 avril, 17 recommandations pour éviter que les dysfonctionnements repérés suite à l’affaire Lactalis ne se reproduisent. Les sénateurs proposent notamment « d’améliorer l’efficacité des contrôles » en rendant obligatoire pour le fabricant ou pour les laboratoires mandatés, le fait d’informer l’autorité administrative des autocontrôles faisant apparaitre « une situation présentant un risque pour la santé humaine ». Les sénateurs veulent également une clarification « de la répartition des compétences entre les administrations » en matière de contrôle en étudiant la possibilité, pour un même site industriel, que cette compétence soit unifiée « autour d’un même service ministériel ». Pour améliorer l’information en cas de procédures de rappel, « une procédure standardisée d’alerte sanitaire » est envisagée avec, « pour les crises les plus graves, un dispositif du type Alerte enlèvement ». Dans les points de vente, les élus évoquent la possibilité de bloquer directement en caisse « grâce à une évolution des codes-barres », les produits concernés par une procédure de retrait. Enfin les sanctions applicables aux fabricants et distributeurs pourraient être renforcées et harmonisées afin qu’elles soient « plus dissuasives ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Nous portons une réflexion sur des dispositions spécifiques à l’agriculture urbaine dans le cadre du statut du fermage

a indiqué le Cese (Conseil économique, social et environnemental), dans un avis adopté le 12 juin, en vue de la future réforme du droit foncier rural.

Le chiffre de la semaine
400
c'est le nombre d'animaux qui se retrouveront au concours inter-régional de Blonde d'Aquitaine à Cholet le 21 et 22 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui