L'Anjou Agricole 27 février 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Sima/Sia 2017 : hommage à Xavier Beulin sur les stands FNSEA

La FNSEA a une nouvelle fois rendu hommage à son président Xavier Beulin, décédé le 19 février dernier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Ce lundi matin, sur le stand FNSEA du salon du machinisme agricole (Sima).
Ce lundi matin, sur le stand FNSEA du salon du machinisme agricole (Sima). - © AA

Ce matin, à 10 h, simultanément sur les salons de l'agriculture (Sia) et du machinisme agricole (Sima), les responsables professionnels sont revenus sur sa polycompétence et l'empreinte que Xavier Beulin a laissée pour le monde agricole. " J'étais un des derniers à l'avoir vu vivant, a témoigné Robert Verger. Dans les 8 derniers mois, il s'est déplacé sur 70 départements pour exprimer les marges de manoeuvre dont disposent les agriculteurs français. Il n'était pas en dehors du terrain, comme certains osaient le dire...".

 

Bernard Cazeneuve salue la mémoire de Xavier Beulin

En visite sur le Salon de l'agriculture le 27 février, le 1er ministre Bernard Cazeneuve a prononcé un discours sur le stand de la FNSEA, rendant hommage à Xavier Beulin. Bernard Cazeneuve a salué la " force de l'engagement ", " la passion du combat ", et " la ténacité " de " ce grand responsable agricole ".



 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

[Nous faisons] l’amer constat que la guerre des prix se poursuit entre les enseignes de la grande distribution.

La FNSEA, les JA, l’Ania et Coop de France demandent à l’administration d’« intensifier » les contrôles et de publier les sanctions prises grâce au dispositif du “name and shame”.

Le chiffre de la semaine
220
Dans le Maine-et-Loire en 2018, 220 installations ont vu le jour, dont 117 avec les aides. Pour 450 départs.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui