L'Anjou Agricole 23 novembre 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Simplification : application du « dites-nous une fois » en viticulture

FranceAgriMer appliquera de façon progressive le « dites-nous une fois » de la simplification administrative, en viticulture, a indiqué le 20 novembre Anne Haller, déléguée de la filière viticole à l'établissement public.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

FranceAgriMer a ainsi décidé de mettre en oeuvre peu à peu ce principe, pour simplifier la vie courante des producteurs. Au lieu de demander au producteur des pièces dont l'administration dispose déjà, les différentes administrations s'arrangeront entre elles pour se communiquer les pièces et autres attestations requises, a précisé Anne Haller.Cela dans le cadre de la simplification administrative voulue par le gouvernement, pour les entreprises, dont l'objectif est de faire la chasse à toutes les formes de redondances administratives.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Le groupe Cooperl peut compter sur l’engagement du ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance pour assurer la pérennité des activités et de l’emploi

signifie Bercy dans un communiqué du 21 octobre.

Le chiffre de la semaine
4 à 6 €/1 000 l
"Sur les 9 premiers mois de l’année, un recul de 4 à 6 €/1 000 litres sur les moyennes régionales du prix du lait payé par les entreprises a été constaté" selon Frédéric Vincent de la FDSEA 49.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui