L'Anjou Agricole 26 octobre 2016 à 12h00 | Par L'Anjou Agricole

Sodiaal doit faire mieux, beaucoup mieux ! [communiqué FRSEA/JA Ouest]

Dans un communiqué du 25 octobre, les syndicats estiment que les prix A et B, proposés par Sodiaal, doivent être revalorisés pour novembre et décembre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Usine Yoplait au Mans.
Usine Yoplait au Mans. - © Agri72

' Les derniers mois de l’année 2016 s’annoncent cruciaux pour les producteurs de lait car ils conditionnent les prémices d’une année 2017 que tous espèrent bien meilleure que 2016. Les FDSEA et JA de l’Ouest se sont mobilisés ces dernières semaines pour faire passer ce message aux coopératives laitières présentes dans l’Ouest en insistant sur l’obligation d’annoncer des prix pour novembre et décembre répondant aux attentes des éleveurs. Malheureusement, les premiers éléments qui remontent de la première coopérative laitière française sont inacceptables au vu de la situation des éleveurs. Ils conduiront Sodiaal à être probablement en queue de peloton des entreprises de l’Ouest. En intégrant du prix B, la moyenne de Sodiaal dans l’Ouest sera au final inférieure pour 2016 à celle des autres entreprises laitières.

Pour la FRSEAO section lait et les JA de l’Ouest, c’est inadmissible. Nous attendons beaucoup plus de la grande coopérative Sodiaal. Il n’est pas encore trop tard ! Le Conseil d’Administration de Sodiaal doit prendre rapidement des décisions à la fois sur les prix A et B pour les derniers mois de l’année. Pour cela, Sodiaal peut s’appuyer sur un marché intérieur valorisant et un marché mondial en reprise.'

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Les négociations commerciales en cours doivent aboutir à un niveau de valorisation des coûts qui prend en compte la hausse des charges de production pour les éleveurs caprins

demande Coop de France dans un communiqué de presse du 16 janvier.

Le chiffre de la semaine
989
En Pays-de-la-Loire, on recense 989 entreprises de travaux agricoles, dont 573 employeuses de main d'œuvre. Cela représente près de 6 000 actifs (2 400 ETP).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui