L'Anjou Agricole 17 novembre 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Sodiaal : quelles perspectives ?

Mercredi 16 novembre, 150 producteurs laitiers se sont retrouvés devant les grilles de Yoplait au Mans pour demander des comptes à Sodiaal.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les producteurs de lait attendent de Sodiaal plus de lisibilité sur les prix que la coopérative compte pratiquer fin 2016 et début 2017.
Les producteurs de lait attendent de Sodiaal plus de lisibilité sur les prix que la coopérative compte pratiquer fin 2016 et début 2017. - © Agri 72

Vers 21h30, mercredi soir, environ 150 agriculteurs, des sarthois mais aussi quelques angevins, et une dizaine de tracteurs étaient devant les grilles de l’usine Yoplait au Mans.


Quel prix pour la fin de l’année ?
Interpellés par Etienne Fourmont, responsable national lait des Jeunes agriculteurs,  les administrateurs de Sodiaal présents ont expliqué leur politique de prix pour la fin de l’année. Comme ils l’avaient déjà annoncé en fin de semaine dernière, ils ont pris la décision de mettre 10 € de plus que prévu sur le prix du lait du mois de décembre. En revanche, rien ne sera fait pour le mois de novembre. D’après leur calcul, pour un éleveur produisant 90 % de A et 10 % de B (la majorité), le prix moyen annuel 2016 sera de 273,50 €.

 

 

Lire l'intégralité de l'article dans l'Anjou agricole du 18 novembre 2016.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

L’Inra et l’Irstea devront fusionner en janvier 2020

ont annoncé le 17 octobre la ministre de la Recherche, Frédérique Vidal, et le nouveau ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume.

Le chiffre de la semaine
3 158 €
Lors de la vente de reproducteurs rouge des prés du Domaine des Rues à Chenillé-Changé, mercredi 17 octobre, 19 taureaux sur 26 ont trouvé preneur, pour un prix moyen de 3 158 euros.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui