Le Paysan Tarnais 15 octobre 2020 à 08h00 | Par Flavien Roussel

Sol & Eau en Ségala relance sa dynamique vertueuse

Le jeudi 8 octobre à Monestiès, l'association proposait à plus d'une quarantaine d'agriculteurs, partenaires et décideurs une immersion dans le monde l'agriculture de conservation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Depuis la fosse pédologique, la formatrice Emmanuelle Richard a milité pour une connaissance très locale des sols. Ceci afin d'éviter de se lancer dans le 100% semis direct alors que les conditions ne seraient pas favorables. Christophe Rieunau a mis en avant l'atout pour le territoire et le sol que représente le maintien l'élevage.
Depuis la fosse pédologique, la formatrice Emmanuelle Richard a milité pour une connaissance très locale des sols. Ceci afin d'éviter de se lancer dans le 100% semis direct alors que les conditions ne seraient pas favorables. Christophe Rieunau a mis en avant l'atout pour le territoire et le sol que représente le maintien l'élevage. - © Le Paysan Tarnais

Aujourd’hui, je me dis : Pourquoi tu n’as pas fait ce changement plus tôt ?, telle était la con-clusion du nouveau président de l’association Bruno Doumayzel. Pour parvenir à ce constat, il a auparavant expliqué son parcours. Installé hors cadre familial en 1993, c’est un violent orage en 2011 qui a produit le déclic. «Tous mes labours étaient ravinés, j’ai passé une semaine à remonter toute la terre», s’est rappelé l’éleveur. Cette amère expérience a   [...]

 

» Lire la suite sur le site Le Paysan Tarnais

la phrase de la semaine

Je suis fâché après cette décision sur les maïs qui peuvent être importés d’Ukraine

a déclaré le président de l’AGPM (producteurs de maïs) Daniel Peyraube, le 26 novembre en AG.

Le chiffre de la semaine
100 millions
d'euros. C'est le montant du plan protéines végétales du Gouvernement pour doubler en 10 ans les surfaces de plantes riches en protéines

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui