L'Anjou Agricole 07 novembre 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Sorgho: les importations chinoises devraient reculer légèrement en 2016-17

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Bruno Compagnon

Les importations chinoises de Sorgho devraient continuer de reculer légèrement sur la saison 2016-17, estime le directeur d'Agritel Chine, Sheng Duanmu, présent lors du premier congrès européen du sorgho, à Bucarest le 4 novembre. Les importations chinoises atteignent actuellement 70 % des importations mondiales. Elles ont connu après une forte croissance sur la saison 2013-2014 et atteint un pic à 10 Mt en 2014-15. Cette croissance des imports vient principalement des fabricants d'alimentation animale. Sheng Duanmu a expliqué que contrairement au maïs, le sorgho n'est pas soumis à des quotas d'importations en Chine ; ces quotas étant réservés aux entreprises publiques. Le trio Etats Unis - Argentine - Australie représente 90% des exportations mondiales. L'Europe est importateur de sorgho et n'a presque pas d'influence sur le marché mondial du sorgho, avait expliqué la veille Olivier Bouillet directeur général d'Agritel Ukraine.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

2020 est la dernière année de financementde l’actuel PCAE. Les éleveurs porcinsdoivent donc engager très rapidementune démarche de réflexion sur l’évolution deleur outil de production pour en bénéficier.

souligne Gérard Bourcier, président du Comité régional porcin des Pays-de-la-Loire

Le chiffre de la semaine
10 000
C'est le nombre d'agriculteurs qui se sont mobilisésle 8 octobre sur tout le territoire à l’appel de la FNSEA et de Jeunes agriculteurs pour exprimerleur ras-le-bol face à la déconsidération sociale et politique de leur métier.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui