L'Anjou Agricole 27 juillet 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Soutien à l’élevage : le ministère fixe les allègements de cotisations sociales

Stéphane Le Foll a précisé les modalités de mise en œuvre des reports de charges sociales (plus de 200 M€) et de prise en charges de cotisation (16 M€) accordés aux éleveurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
En réponse à la demande de la MSA, Stéphane Le Foll a précisé le 24 juillet dernier le contenu des mesures du plan d'urgence.
En réponse à la demande de la MSA, Stéphane Le Foll a précisé le 24 juillet dernier le contenu des mesures du plan d'urgence. - © AA

Ainsi, des échéanciers de paiement seront accordés sur « les cotisations personnelles de sécurité sociale des chefs d’exploitation ou d’entreprise agricole » qui en feront la demande.


Les reports pourront être fait sur « des dettes de cotisations déjà constatées » et « des appels de cotisations à échoir jusqu’au 31 décembre 2015 ».


La filière porcine recevra une enveloppe de prise en charge des cotisations de 5 M€, qui s’ajoute aux 4 M€ déjà débloqués pour la filière, tandis que les éleveurs bovins bénéficieront d’une rallonge de 3,5 M€, qui double les fonds déjà mobilisés, a indiqué le ministère.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui