L'Anjou Agricole 12 décembre 2013 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

SR Pays de la Loire - Les Services de remplacement se structurent régionalement

Le 2 décembre a eu lieu l’AG constitutive de la fédération régionale des Services de Remplacement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le 2 décembre a eu lieu l’assemblée générale constitutive de la fédération régionale des Services de remplacement, SR Pays de la Loire. Cette création est l’aboutissement de plusieurs années d’échanges et de travaux collectifs des fédérations départementales des services de remplacement de la région au sein d’un comité de liaison. La dynamique régionale s’est d’abord construite autour de la formation des salariés afin d’apporter aux adhérents un service de qualité. Elle s’est poursuivie avec l’accompagnement des bénévoles, acteurs clés du remplacement dans la région, au travers de formations et d’équipements. La spécificité du fonctionnement des services de remplacement en Pays de la Loire est son implication forte sur les territoires grâce au maillage de groupements d’employeurs (GE) locaux. Cette proximité des services est le gage d’une réelle solidarité sur le territoire et d’une meilleure réactivité mais elle n’est possible que grâce à l’engagement de nombreux bénévoles  dans le fonctionnement des GE locaux. En 2012, la région a accueilli le congrès national des services de remplacement : cet événement a conforté les professionnels dans le souhait de structurer juridiquement cet échelon régional.

La création de la fédération régionale marque l’attachement des organisations professionnelles agricoles au remplacement. Les Pays de la Loire sont une région à dominante élevage. Ce sont dans ses systèmes d’exploitation à dominante élevage que les questions de main d’œuvre familiale et de son remplacement sont cruciales, l’élevage nécessitant une présence continuelle sur l’exploitation. Les services de remplacement sont des services indispensables au maintien et au développement de ces exploitations dans nos territoires. Ils permettent aux agriculteurs d’exercer leur métier dans des conditions acceptables au regard de leurs attentes sociales et des exigences économiques de leur profession, en sécurisant le fonctionnement des exploitations. La Chambre régionale d’agriculture, la MSA, Groupama, le Crédit agricole, la Coopération agricole, la FRSEA et les JA sont membres de SR Pays de la Loire aux cotés des fédérations départementales de service de remplacement.

Les Pays de la Loire sont une région leader dans le remplacement : le réseau SR assure 105 000 journées de remplacement pour ses 16 200 adhérents, mobilisant ainsi près de 490 ETP (dont 310 ETP CDI). La ligne de conduite de SR des Pays de la Loire est de continuer à apporter un service professionnel et de qualité aux agriculteurs et être en capacité d’adapter le remplacement aux évolutions de l’agriculture, qu’elles soient d’ordre technique, technologique ou organisationnelle.

 

Isabelle TRAINEAU

Le bureau de SR Pays de la Loire :

Président : Franck Champion (72)

Vice-président : François Guyot (44)

Secrétaire : David Poupard (49)

Trésorier : Pascal Jousse (72)

Membre : Albert Bobineau (85)

Membre : Gérard Alexandre (85)

Lors de la rencontre des responsables des sept services de remplacement locaux le 2 et 3 décembre, une stratégie a été engagée pour l’avenir du remplacement en Maine-et-Loire.
Lors de la rencontre des responsables des sept services de remplacement locaux le 2 et 3 décembre, une stratégie a été engagée pour l’avenir du remplacement en Maine-et-Loire. - © AA

Maine-et-Loire

Le Service de remplacement du département réfléchit sur son avenir

Les 2 et 3 décembre, douze responsables des sept services de remplacement locaux se sont retrouvés dans le Finistère à l’occasion d’un séminaire organisé par le service de remplacement Maine-et-Loire. Ce rassemblement a permis d’engager une stratégie pour l’avenir du remplacement en Maine-et-Loire.

Sous la forme d’une formation-action, le réseau a ainsi réaffirmé les valeurs et les bases sur lesquelles il souhaite envisager le futur du remplacement.

Pour cela, un état des lieux du réseau couplé à l’intervention de Finistère remplacement a permis aux responsables d’alimenter leur réflexion sur l’organisation interne et leur offre de service :

- Maintien d’une dynamique associative au service de tous les agriculteurs.

- Développement de la gestion des ressources humaines auprès des adhérents et des salariés.

- Réflexion prospective sur les filières qui ne bénéficient pas aujourd’hui du service.

“Il est toujours important pour une structure de prendre un temps de recul pour réfléchir sur l’avenir et pour impulser les bases de sa stratégie. Le partage avec tous les échelons locaux et départementaux et la possibilité de s’extraire de notre quotidien en se déplaçant en Bretagne auront été les facteurs de succès de ce séminaire”, rappelle David Poupard.

 

Louisanne GARROS, Animatrice SR 49

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Nous, on est là pour accélérer le fait que l’on mange bien en France

a déclaré vendredi dernier Richard Ramos, député du Loiret qui vient de déposer un amendement qui vise à établir une taxe sur les nitrites

Le chiffre de la semaine
700 000
Lubrizol : 700 000 litres de lait jetés par jourpendant 16 jours.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui