L'Anjou Agricole 19 février 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Stéphane Le Foll, ambassadeur de Fleurs de France

Le ministre de l'Agriculture s'est rendu, jeudi 19 février, au Salon du Végétal, à Angers.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le ministre est venu apporter son soutien aux entreprises engagées dans différentes démarches de qualité.
Le ministre est venu apporter son soutien aux entreprises engagées dans différentes démarches de qualité. - © AA

Un logo pour identifier la production française : l'idée a été lancée il y a un an. « J'avais proposé une stratégie pour la production française, a rappelé Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, en visite ce jeudi 19 février au Salon du Végétal, à Angers. Une idée qui se concrétise aujourd'hui grâce au travail entrepris par l'interprofession Valhor. Après s'être arrêté sur plusieurs stands mettant en valeur le logo, le ministre a remis à 12 entreprises françaises un kit de communication.
« Je reste l'ambassadeur de France », a-t-il déclaré. Il a assuré son soutien à la filière, qui s'inquiète des conséquences de l'amendement du député Yves Jégo à la loi Macron, amendement qui limiterait l'utilisation du drapeau "bleu blanc rouge". « On travaille à réajuster cet amendement avant le passage au Sénat, afin qu'il ne remette pas en cause la démarche Fleurs de France », a assuré Stéphane Le Foll.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Il est nécessaire de revoir le niveau minimal de pensions des retraités agricoles

Dans un courrier envoyé au Président de la République, la FNSEA juge « nécessaire de revoir le niveau minimal de pensions des retraités agricoles »

Le chiffre de la semaine
10 %
C'est le taux national du vote électronique qui a été réalisé lors des dernières élections aux Chambres d'Agriculture.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui