L'Anjou Agricole 22 juin 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Stéphane Travert nouveau ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Stéphane Travert.
Stéphane Travert. - © Twitter S.Travert

Suite au remaniement annoncé le 21 juin, Edouard Philippe a nommé Stéphane Travert ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation. Jacques Mézard, quant à lui, devient ministre de la Cohésion des territoires, succédant ainsi à Richard Ferrand.

Nathalie Loiseau, directrice de l'ENA, a été nommée ministre chargée des Affaires européennes à la place de Marielle de Sarnez.

Stéphane Travert vient d'être réélu député La République en Marche de la 3e circonscription de la Manche, alors qu'il était député PS sur la même circonscription lors de son premier mandat. Il a été l'un des premiers Socialistes à suivre Emmanuel Macron.

Né à Carentan, dans la Manche, âgé de 47 ans, il connait bien les sujets agricoles, étant élu sur un territoire d'agriculture et d'élevage. "Je suis très satisfait car il est le député de ma circonscription et c'est quelqu'un que j'apprécie", a réagi Pascal Férey, vice-président de l'APCA. "C'est quelqu'un de bien. Il a toujours su se rendre disponible quand nous avions besoin de le rencontrer. Il comprend les problématiques agricoles, il est très ouvert, profondément européen et il s'intéresse aux technologies."

Même avis positif de la part de Sébastien Amand, président de la FDSEA de la Manche. "Stéphane Travert est un député de gauche, mais c'est quelqu'un qui sait écouter et qui cherche à comprendre les sujets", commente-t-il. "Il connaît bien les entreprises et a intégré les enjeux de l'agriculture tels que la compétitivité, le numérique ou la recherche, mais aussi la question du renforcement des organisations de producteurs", poursuit Sébastien Amand.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Ça coince sur la répartition de la valeur.

selon la FNPL. La répartition de la valeur a été au coeur des discussions du conseil d’administration du Cniel du 11 juillet.

Le chiffre de la semaine
36,1 Mt
Selon les dernières estimations au 1er juillet, la production française de blé tendre atteindrait 36,1 millions de tonnes (Mt), en léger recul de 1,3 % par rapport à l’année précédente, annonce le ministère de l’Agriculture dans une note de conjoncture le 10 juillet.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui